En voir de toutes les couleurs

La couleur est un langage en soi. Nous en usons le plus souvent à notre insu, mais certains, comme les spécialistes de la pub, le manient à la perfection pour toucher leur cible directement dans leur sensibilité. C’est un langage universel connu de tous.

La couleur est passée dans de nombreuses expressions courantes: broyer du noir, être blanc comme neige, voir rouge, matière grise, travail au noir, être fleur bleue, rire jaune, se faire des cheveux blancs, etc. Le langage économie n’est pas épargné par ce phénomène. On parle d’or noir, blanc ou bleu, d’économie verte, de taxe rose, de siècle d’or, de chiffres rouges, de greenwashing, etc.

C’est aussi le cas des revendications politiques qui s’expriment volontiers par la couleur comme, dernièrement, la vague violette, les gilets jaunes ou encore le tapis rouge des Oscars. La couleur est un signe de ralliement clair, souvent vécu de manière positive, parce que pleinement choisi. Mais ellle peut aussi avoir des connotations négatives, comme les chemises brunes, adjectif symbole de répression et de peur.

Savoir jouer de la couleur est un art.

Petites boules de toutes les couleurs
Ma couleur préférée est un beau rouge chaud et lumineux. Et la vôtre ?

Nos préférences pour les couleurs dévoilent en quelque sorte qui nous sommes. Les ambiances qui nous sont familières, les types d’énergie avec lesquelles nous relationnons au monde. Ainsi, les couleurs que nous fuyons ou que nous détestons révèlent notre identification à des expériences désagréables du passé ou à des croyances.

Le rouge est-il vraiment l’expression de la colère et de la violence ? N’exprime-t-il pas plutôt la chaleur, la passion, l’enthousiasme, la puissance, la vitalité et l’incarnation ? Pourquoi alors nous inquiète-t-il?
– Parce qu’il est aussi la couleur du sang et qu’en fonction de nos habitudes mentales, nous associons le sang à des événements traumatisants comme accidents, agressions ou mort. Nous oublions qu’en situation ordinaire, le sang est fondamentalement ce qui nous maintient en vie.

Les statistiques nous disent que pour 45% d’entre nous, la couleur préférée est le bleu. Suivi du vert et du rouge. Ces préférences sont constantes au travers des âges et des sociétés. Le bleu a toujours eu la cote, tant chez les hommes que chez les femmes. Pas étonnant donc que cette couleur soit très représentée dans les choix de logos ou de vêtements. Le choix d’une ou de plusieurs couleurs pour établir son image n’est pas anodin. La couleur est liée à une symbolique et à des interprétations. Subjectives ou non, elles doivent être prises en considération. Imaginez que demain le parti socialiste laisse tomber le rouge pour du bleu. Que facebook devienne rose. Ou essayez une tenue jaune vif à un enterrement. Dans ces exemples, qui peuvent être répétés à l’envi, la couleur est un message clé, non pas en tant que telle, mais par le biais des représentations que nous en avons. Certaines marques souhaitant changer leur image, font sciemment le passage d’une couleur à une autre, comme par exemple McDonald’s qui a troqué le fond rouge de son M jaune pour du vert.

Donc, la couleur de facebook est le … ? – Bleu.
Une lettre blanche sur fond bleu. Bleu, la couleur qui est plébiscitée par 45% de la population. Blanc, une couleur neutre qui contient toutes les couleurs. Ensemble, bleu et blanc parlent d’universalité, de communication et de paix. De quoi nous convaincre d’y participer.

Le langage de la couleur est le champ d’investigation du Système Aura-Soma de Soins par la Couleur®.

En réalité, nous baignons à chaque instant dans une soupe de couleurs qui est faite de vibrations, de stimuli qui atteignent nos sens et notre psychisme le plus souvent à notre insu.
Le propos du Système Aura-Soma de Soins par la Couleur est de nous faire prendre conscience de la richesse et de la beauté inouïe du monde des couleurs qui imprègne toutes choses et de nous donner des outils pour en bénéficier au mieux.

Aura-Soma registered teacher

Copyright: Espace Keola 2020
www.keola.com

Leave A Comment